les gardiens d'hel munster Index du Forum
les gardiens d'hel munster Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Lilith la démone [Histoire Hors back ground]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les gardiens d'hel munster Index du Forum -> les gardiens d'Hel munster -> Divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Riisa
Maîtresse de Brakmar
Maîtresse de Brakmar

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2011
Messages: 233
Localisation: Brakmar
Féminin Cancer (21juin-23juil)
Puissance:
guilde: Piouwer rangers

MessagePosté le: Lun 7 Nov - 12:05 (2011)    Sujet du message: Lilith la démone [Histoire Hors back ground] Répondre en citant

Chapitre 1 : Une rencontre 
 
 
                    C’était du temps des chevaliers et des grandes guerres. Les humains luttaient pour assouvir leur soif de pouvoir mais étaient-ils les seuls ? Loin du tumulte et de la violence de la guerre se trouvait un petit village perdu au milieu des montagnes du Sud de la France, ici vivait un jeune homme d’apparence banale. Comme tous les jours, il revenait du marché où il partait acheter des provisions ainsi que du matériel. Un jour comme les autres alors qu’il rentrait et qu’il se préparait à ouvrir sa porte il tomba et fit tomber toutes ses courses, c’est alors qu’il entendit un bruit qui venait d’une rue voisine, il s’approcha. Une jeune femme couverte de sang était étendue là.– Aidez moi, je vous prie …
– Hein ? Qui êtes vous ? vous allez bien ? *il vit le sang.*
– Je … Je suis blessée …
– Je vais vous aider, bougez pas.
Elle commençait à tourner de l’œil. Il la prit dans ses bras et l’amena chez lui, l’entendit sur le divan et sortit récupérer les courses qu’il avait fait tomber quelques minutes plus tôt, il les déposa sur sa table et s’approcha à nouveau de la jeune femme.
– Je vais aller chercher de quoi vous soigner, restez tranquille.
– D’accord …
Il alla chercher un sceau d’eau et des bandes de tissu à l’étage et revint avec. Elle remonta son haut laissant apparaître une large blessure au milieu de son ventre. Il prit un bout de tissu humide et commença à nettoyer la plaie. Lorsqu’il eu finit, il enroula son ventre dans les bandes de tissu afin qu’elle ne saigne pas trop. Elle se sentait soulagée que son sang reste en elle et se détendit un peu.
– Il faudrait que tu te reste tranquillement allongée pendant quelques jours sinon ta plaie va recommencer à saigner.
– Je ne bougerais pas … Je suis déjà assez confuse de vous causer autant d’ennuis …
– Ne vous inquiétez pas pour ça, c’est le moins que je puisse faire. Vous avez faim ou soif ?
– Heu… Non merci.
– Même pas un peu d’eau ?
– Merci mais ça ira, je m’en passerais.
– Vous ne voulez rien vous êtes sûre ?
– Juste un peu de repos, je ne voudrais pas abuser de votre hospitalité …
– Je serrais à l’étage si vous avez besoin de moi.
Il partit, elle fixa le plafond d’un regard vide, ses yeux virèrent au noir. La nuit passa, elle ne dormit pas. Le jeune homme la rejoignit.
– Bonjour, vous allez mieux ?
– Je crois …
– Là, vous ne pouvez pas me dire que vous n’avez pas faim ni soif, allez je vous apporte quelque chose ?
– Non merci …
– Je vais regarder votre plaie et changer les bandages alors.
– Comme vous voulez … Elle ne me fait plus mal.
– Je vais aller chercher de quoi nettoyer tout ça bougez pas.
Il revint rapidement et commença à retirer les vieilles bandes imbibées de sang, elle se laissait faire sans résistance. Il recula d’un pas.
– Quoi … ? Mais c’est … c’est impossible !
– Comment ?
– V… Vous n’avez plus rien …!! Je n’arrive pas à y croire !
– Je cicatrise vite.
– Peut-être mais là c’est impossible, je ne comprends pas !
– Il n’y a rien à comprendre.
– Non …
Elle fixait sa gorge quand il parlait, il ne s’en rendit pas compte trop étonné par la guérison miraculeuse.
– Si vous voulez vous laver il y a de l’eau chaude à l’étage.
– Je veux bien oui.
Elle tenta de lever mais retomba immédiatement. 
– Vous voulez de l’aide ? Et je continue a croire que vous devriez manger...ça me fera plaisir de vous offrir quelque chose.
– Je ne peux rien avaler, je ne suis pas vraiment comme tout le monde mais je ne peux vous expliquer ce que je suis. Vous pourriez m'aider à aller jusqu'à la salle de bain ?
– Heu … Oui, je vous y amène.
Elle s’appuya sur lui et monta les escaliers péniblement. Elle ne tenait plus, dans un effort elle assomma le jeune et homme qui s’effondra aussitôt. Elle le mordu à l’arriére de l’épaule et commença à boire son sang à grandes gorgées mais veilla à ne pas lui ôter la vie. Elle se sentait mieux, elle le déposa dans son lit et s’enfuit.




*** 
 
 

_________________
Mon aimé, je t’appartiendrais jusqu'à ma chute.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 7 Nov - 12:05 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les gardiens d'hel munster Index du Forum -> les gardiens d'Hel munster -> Divers Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
T h è m e _ r é a l i s é _ p a r _ la _ g u i l d e _ M i t s u g a